Lapin Recette Noel Pazapah
Actu cuisine, Nos recettes, Plats, Recettes tendances

On cuisine du lapin pour le repas de Noël !

0 comments

Stop aux idées reçues : pour les fêtes de fin d’année, il n’y a pas que la traditionnelle dinde aux marrons pour bien manger. Cette année, c’est décidé, on cuisine du lapin pour Noël ! Et aujourd’hui, on a décidé de vous partager nos deux recettes fétiches à base de lapin.

Plus d’excuses pour passer à côté de cette viande d’exception à la fois tendre et délicieuse. Vous avez ici deux recettes originales et raffinées qui surprendront à coup sûr vos convives. Laissez-vous porter, on vous explique toutes les étapes et on vous partage nos meilleures astuces.

C’est parti pour la recette de Noël ou peut-être même la recette de l’année !

Pourquoi manger du lapin ?

Contrairement à la volaille ou même au bœuf, le lapin n’est pas vraiment le plat de prédilection des français, à tort car il a beaucoup de bienfaits, souvent insoupçonnés !

🐰 En effet, il s’agit d’une viande riche en protéines mais pauvre en lipides. C’est-à-dire qu’elle est nutritive mais contient également très peu de gras : seulement 120 à 160 kcal / 100 g. Pour comparer, avec cette même quantité de calories, on pourrait consommer une belle pomme ou encore 40 g de steak de boeuf.

🐰 Le lapin contient beaucoup de phosphore. Tout comme le calcium, le phosphore a un rôle important dans notre organisme pour la santé de nos os et de nos dents. Rassurez-vous, en mangeant du lapin vous n’hériterez pas pour autant de ses quenottes, ouf !

🐰 Avec ses qualités diététiques et ses apports nutritionnels, le lapin n’a que des atouts pour satisfaire les amateurs de viande soucieux de leur santé. C’est pourquoi il est particulièrement recommandé pour les femmes enceintes, les enfants, les adolescents mais aussi les personnes âgées et les sportifs…

Ça en fait pas mal de bonnes choses… Il ne reste donc plus qu’à trouver comment bien l’accommoder, le tout selon vos goûts. En effet, le lapin semble idéal pour toute la famille, qu’il s’agisse de petits ou de grands gourmands.

Les morceaux du lapin

Le lapin contient de délicieux morceaux que l’on trouvait important de détailler. Ainsi, vous saurez lequel est le plus adapté à vos recettes et comment le cuisiner aux petits oignons !

🥕 Pour commencer, la cuisse de lapin ou le morceau idéal pour une personne. Il s’agit là d’un morceau de viande qui sera à la fois léger et charnu. Pour une recette de lapin à la moutarde, ce sera un régal !

🥕 Le filet de lapin est quant à lui très tendre et rapide à cuire. Pourquoi ne pas l’accommoder avec un peu de porto ou à un plat à inspiration sucré / salé ?

🥕 Pour un beau morceau à partager, le râble de lapin sera parfait. Il est possible de le cuisiner en rôti, ou en tranches afin de le faire revenir à la poêle. Un morceau très savoureux et très apprécié des plus jeunes. D’ailleurs j’entends encore ma mamie dire à mon papy de “laisser le râble pour les petits” !

🥕 Et pour finir en beauté, on vous parle aussi de la gigolette de lapin ! Sous ce drôle de nom se cache un morceau persillé et donc particulièrement tendre… En effet, de petits sillons de gras se mêlant au muscle, vont venir fondre à la cuisson et se répandre dans les tissus… Cela permet de donner à la viande un fondant exceptionnel pour une explosion de saveurs en bouche.

Il y a encore quelques morceaux, comme les abats, les joues ou encore la tête que certains se feront un plaisir de cuisiner et de dévorer ! Personnellement, nous ne raffolons pas trop de ces morceaux, mais il en faut pour tous les goûts heureusement. Chez nous, c’était pour Papy qui n’avait pas le droit de toucher au râble des petits enfants 🤪 !

Les recettes de lapin de Noël

Place aux délicieuses recettes de Noël à base de lapin pour sublimer votre réveillon 🎄 !

Parmentier de lapin et polenta, sauce pain d’épice 

Lapin Pazapah

Parmentier de lapin et polenta, sauce pain d’épice

5 de 1 vote
Imprimer Pin
Temps de préparation: 45 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
2 personnes

Ingrédients

Le Parmentier de lapin et polenta

  • 2 cuisses de lapin
  • 1 bouillon de volaille
  • 1 verre d'eau
  • 60 g de figues
  • 100 g de polenta
  • 25 ml de lait
  • 1 cs de miel liquide
  • 1 cc de vinaigre balsamique
  • 1 cc de romarin
  • 1 filet d’huile d'olive
  • Sel, poivre

La sauce au pain d’épice

  • 1,5 tranche de pain d'épices
  • 10 cl de jus d'orange
  • 1/2 échalote
  • 12,5 g de beurre
  • Sel, poivre

Préparation

Le Parmentier de lapin et polenta

  • Faites dorer dans un peu d'huile d'olive les morceaux de lapin sur chaque face. Ajoutez un verre de bouillon, couvrez et laissez mijoter 30 minutes en retournant les morceaux 1 à 2 fois. Ajoutez ensuite les figues, le romarin, le miel et laissez mijoter sans couvrir pendant 10minutes. Salez, poivrez et incorporez le vinaigre balsamique.
  • Pendant la cuisson du lapin, faites cuire la polenta dans le lait en suivant les indications du paquet. Lorsque le lapin est cuit, laissez-le un peu refroidir. Effilochez-le et incorporez les figues coupées en quartiers.
  • Préchauffez le four à 180°C. Dans un plat allant au four, disposez le lapin aux figues puis recouvrez avec la polenta. Enfournez pour 10 minutes.

La sauce au pain d’épice

  • Hachez finement l'échalote puis placez-la dans une casserole avec le jus de fruit.
  • Faites bouillir le tout et laissez réduire de moitié. Pendant ce temps, émiettez le pain d'épices finement.
  • Une fois le jus d'oranges réduit de moitié, baissez le feu et incorporez le pain dans la sauce. Mélangez soigneusement pour bien 'lier' la sauce.
  • Assaisonnez de sel et poivre(vérifier). Servez de suite !
Partagez-nous votre résultat 😍Mentionnez @pazapah ou taguez #pazapah!

Les ingrédients

Une polenta crémeuse

La polenta, on n’y pense pas toujours en cuisine, pourtant c’est une variante délicieuse qui s’accommode à de nombreuses viandes. Il s’agit en réalité d’une semoule de maïs qui mêlée à un peu d’eau ou de lait, permet d’obtenir une texture crémeuse et délicieuse.

Pour la cuisson, rien de plus simple : la polenta cuit dans 4 fois son volume de liquide. Quand on la cuisine, on préfère utiliser du lait car on trouve sa texture beaucoup plus onctueuse ainsi. Mais si vous êtes intolérant au lactose, ça fonctionne tout aussi bien avec de l’eau

Selon la consistance souhaitée, n’hésitez pas à ajouter un peu de lait pour un rendu plus fluide ou retirer un peu pour lui donner plus d’épaisseur.

Mélangez bien pendant la cuisson et dès que vous avez obtenu la texture désirée, halte au feu 🔥 ! Sinon vous risqueriez d’avoir un gros bloc bien compact et donc bien moins facile à travailler…

C’est un aliment délicieux, mais aussi un peu capricieux si l’on ne suit pas bien les étapes de cuisson 🙊 !

Le romarin

Le romarin est une plante aromatique à l’odeur familière. En effet, il nous rappelle immédiatement celle du pin ou encore de l’épicéa. Dans l’Antiquité, le romarin était considéré comme un remède pour rester en bonne santé et il était d’ailleurs souvent associé à la déesse de l’Amour : Aphrodite.

Pour bien mettre en valeur l’arôme du romarin, vous pouvez choisir l’intégrer à différents moments de la cuisson. En effet, s’il cuit directement dans un plat au four, son amertume va s’intensifier. Si vous préférez que celle-ci soit modérée, ajoutez le romarin seulement en fin de cuisson.

Pour vos sauces, vous pouvez utiliser du romarin en poudre et pour vos salades, de l’huile de romarin. C’est idéal pour relever le goût et sublimer un plat !

Nos astuces

Twistez la recette !

Vous aimez le fromage 🧀 ? Nous aussi ! C’est pourquoi on ne peut que vous conseiller de faire fondre un peu de parmesan dans votre polenta pour lui donner encore plus de pep’s en bouche. Votre palais vous remerciera pour ce gout unique.

Psiiiit, ça marche aussi avec du comté 😉 !

Le dressage…

…De l’assiette hein, pas du lapin !

Pour cela, découpez avec un emporte-pièce rond, une belle tranche de pain d’épices. Déposez la dans votre assiette et couvrez-là de viande de lapin mélangée aux figues, encore bien chaude. Découpez enfin, un disque de polenta pour couvrir le tout !

Arrosez cette délicieuse tour d’un peu de sauce au pain d’épices et savourez ce fabuleux repas de Noël comme il se doit.

Râble de lapin farci, crozets aux champignons

Râble de lapin farci, crozets aux champignons

5 de 1 vote
Imprimer Pin
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
2 personnes

Ingrédients

  • 200 g de chair à saucisse
  • 1 tranche de pain de mie
  • 5 marrons cuits
  • Lait
  • Persil
  • Sel et poivre

Les râbles et les crozets :

  • 1 râble de lapin entier désossé
  • 125 g de crozets
  • 100 g de champignons de Paris
  • 5 cl de vin blanc sec
  • Persil
  • Sel et poivre

Préparation

La farce :

  • Mettez le lait à tremper dans du lait tiède.
  • Entre temps, essorez le pain dans vos mains. Lavez et émincez quelques brins de persil. Sortez la chair à saucisse du frigo.
  • Mettez le tout dans un mixer et mixez jusqu’à l’obtention d’une farce fine. Réservez au frais.

Les râbles :

  • Mettez un râble bien à plat sur votre plan de travail. Déposez l’équivalent d’une grosse cuillère à soupe de farce à l’endroit le plus fin du râble. Roulez le tout en boudin, sans faire déborder la farce et ficelez-le. Faites la même chose pour le second.
  • Faites chauffer une noix de beurre et de l’huile dans une cocotte. Faites revenir les râbles dans le mélange bien chaud sur toutes les faces afin de bien les colorer.
  • Ajoutez le vin blanc, assaisonnez et laissez mijoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes.
  • Entre-temps, nettoyez et coupez les champignons en lamelles. Faites-les suer dans une poêle dans un peu de beurre. Ajoutez-les aux râbles en milieu de cuisson.
  • Lavez et émincez quelques brins de persil et ajoutez-les à la sauce au dernier moment.
  • Sortez les râbles de la cocotte, ajoutez la crème et donnez quelques bouillons avant de servir.
  • Coupez les râbles en deux et en biseau. Servez.

Les crozets :

  • Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole. Ajoutez les crozets, enrobez-les. Couvrez-les d’eau, et ajoutez un cube de bouillon de légumes.
  • Laissez cuire jusqu’à absorption complète. Testez en cours de cuisson et ajoutez de l’eau au besoin.

Le dressage :

  • Placez une bonne louche de crozets dans une assiette creuse puis déposez-y par-dessus les râbles de lapin farci coupées en morceaux. Déposez de la sauce par-dessus. Dégustez !
Partagez-nous votre résultat 😍Mentionnez @pazapah ou taguez #pazapah!

Les ingrédients

Les crozets

Les pâtes montagnardes par excellence qui permettent de nous téléporter au pied des pistes par ses saveurs inégalées. De quoi recréer l’ambiance conviviale des stations directement dans son salon.

Les champignons de Paris

Pour encore plus de goût, on vous conseille d’acheter des champignons frais ! Pour les cuisiner et profiter de leur bon goût, vous pouvez les éplucher avant de les découper en morceaux. La fine pellicule de peau s’enlève très facilement avec les doigts. Cela vous permettra de ne garder que le meilleur de cet aliment !

Nos astuces

Twistez la recette !

Les champignons de Paris, c’est délicieux, mais soyons réalistes, c’est assez classique ! Alors pour un repas de Noël encore plus élégant, variez les plaisirs et les saveurs. Pourquoi ne pas vous essayer à d’autres variétés de champignons ? Pas les premiers venus dans la forêts du coin, bien sûr ! Allez, on vous aiguille…

🍄 Les cèpes : on les trouve d’ordinaire dans les bois feuillus, à la fois en plaine et en montagne. Avec un petit goût de noisette, ils sont très prisés par les amateurs de champignons. Pauvres en calories mais riches en goût, les cèpes sont gorgés de vitamines et de protéines.

🍄 Les chanterelles (ou girolles) : voici des champignons de couleur jaunâtre très appréciés, qui poussent souvent au pied des pins et des épicéas. Cette variété a une chair ferme et fruitée mais aussi un goût poivré très agréable, qui a pour autant tendance à s’atténuer à la cuisson.

🍄 Les morilles : pour finir, la crème de la crème (selon nous en tout cas) ! Ces champignons prennent plaisir à pousser sur les terrains frais, calcaires, voire les lieux récemment brûlés ! C’est un champignon qu’il faut absolument manger bien cuit car il contient des substances toxiques (le tout c’est de le savoir)… Son goût de noisette, là aussi, fait de ce champignon un parfait accompagnement pour les viandes en sauce !

Ça y est, vous l’avez votre recette du réveillon ?

On espère que ces deux recettes vont vous donner de l’inspiration pour vos fêtes de fin d’année, car nous avons, pour notre part, été totalement séduits par le lapin de Noël ! On cuisine trop peu cette viande dans le quotidien et c’est dommage car sa provenance européenne fait de lui un délicieux mets plein de saveurs et de convivialité.

Vous avez aimé nos recettes et vous cherchez encore plus d’inspiration ?! Pas de panique, on a ce qu’il vous faut ! Vous allez pouvoir cuisiner le lapin à toutes les sauces et pour tous les goûts en vous rendant sur le compte Instagram @lapin_remarquable. Vous y trouverez tout un tas de recettes rondement menées, faciles à réaliser, saines et pleines de goûts !

#EnjoyitsfromEurope

#lelapinfaitesvousremarquer 

Joyeuses fêtes de fin d’année et soyez sages… Christmas is coming 😍 !

Note

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Avis