Saviez-vous que nous consommions beaucoup trop de sel ? D’après une étude, les français ingèrent en moyenne 10 à 12g de sel par jour, soit le double de la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé. C’est énorme n’est-ce pas ? J’ai été tellement surprise en apprenant cette nouvelle… 

Mais quand on y pense, une préparation où il en manque c’est fade pour beaucoup de monde. En général, on y ajoute une pincée voir deux et le tour est joué. Cette consommation “excessive” est ancrée dans nos usages quotidiens, on ne peut rien y faire, c’est un fait. Cependant, celle-ci n’est pas recommandée. Elle est même devenue aujourd’hui un sujet d’actualité et un enjeu majeur de santé publique.

Cet automatisme peut avoir des répercussions néfastes sur le long terme c’est pourquoi il est important d’en parler et de trouver des solutions. Vous n’êtes pas d’accord ? 

Comment expliquer cette surconsommation de sel ? Quels en sont les risques ? Et surtout comment peut-on faire pour saler nos plats différemment ? Autant de questions qui vous viennent en tête auxquelles je vais tenter de répondre.

Alors pas d’inquiétude, je vais vous éclairer sur le sujet. 

DES PLATS TROP SALÉS 

Une habitude bien ancrée dans les modes de consommation des Français 

Saler est une habitude ancrée dans nos modes de consommation et dans nos usages quotidiens en cuisine. Une pincée de gros sel dans l’eau de cuisson pour faire cuire nos pâtes, une autre de sel fin pour relever le goût de la sauce tomate, c’est automatique. 

On ne se rend vraiment pas compte, mais le sel est partout dans notre alimentation. Plus de 90% des recettes contiennent du sel dans leurs ingrédients ! Que ce soit la recette de grand-mère gardée précieusement de génération en génération, ou celle qui nous a mis l’eau à la bouche sur Instagram, tout y passe..

Certains ont la main plus lourde que d’autres lorsqu’il est question de saler un plat, mais le problème ne provient pas que de notre cuisine… Cette surconsommation provient à 90% des aliments transformés et des plats préparés que les français dégustent chaque jour. On retrouve du sel caché un peu partout : dans le pain, la charcuterie, les plats cuisinés et même dans les biscuits sucrés ! Même si on ne le sent pas forcément, ce dernier est bien présent.

Mais pourquoi ? C’est assez simple. Il permet de rehausser les saveurs sucrées et d’inhiber les saveurs amères. Pratique pas vrai ? Les industriels l’ont bien compris et ils n’hésitent pas à en abuser.. au dépend de la santé des consommateurs.

Aure Gammes Cérébos Equilibre - Pazapah x Cérébos

Pourquoi la surconsommation de sel est-elle devenue un enjeu majeur de santé publique en France ? 

Consommé en quantité raisonnable, le sel est nécessaire à l’organisme car il apporte diverses bienfaits tels que la production d’hormones et d’iode (et ça tombe bien car la majorité de la population a besoin d’un apport complémentaire en iode car il se trouve en quantité insuffisante dans l’alimentation). 

Cependant, aujourd’hui plus que jamais, la surconsommation de sel est un sujet d’actualité car les français consomment le double de la recommandation émise par l’OMS. 

Cette consommation trop élevée de sel est devenue un enjeu majeur pour la santé publique des Français car celle-ci a de mauvaises répercussions sur le long terme, comme : la perte de la saveur des aliments, la prise de poids, l’hypertension… et j’en passe. Ce n’est pas très glamour tout ça et pour ma part, ça me donne moins envie de saler mes plats. 

On se retrouve dans une situation perplexe : un plat trop salé c’est mauvais pour la santé, un plat sans sel c’est fade, un plat avec la quantité parfaite de sel c’est parfait mais très compliqué (voir impossible) à jauger à chaque repas ! J’ai trouvé une seule solution à ce problème : SALER AUTREMENT

COMMENT SALER NOS PLATS AUTREMENT ? 

En réduisant la teneur en sodium présente dans le sel (tout simplement) 

La solution, Cérébos l’a trouvé en sortant sa gamme Équilibre. Soucieuse du bien-manger des Français, cette marque s’engage depuis plusieurs années dans une démarche forte : aider chacun à « saler autrement ». 

Avec sa gamme Équilibre, à teneur réduite en sodium à -33% (par rapport au sel de table), elle permet à tous de diminuer sa consommation de sodium sans rien changer à ses habitudes et sans aucune concession sur le goût des préparations. Un simple switch, pour allier plaisir et bien-être au quotidien. Pour tous, adeptes d’une cuisine familiale ou amateurs émérites, utiliser la gamme Équilibre c’est adopter un nouveau réflexe qui peut changer beaucoup sans effort, pour une cuisine saine et toujours aussi riche en saveurs (le juste équilibre : 67 % de sodium + 33 % de potassium = 100 % de goût). 

Gammes Cérébos Equilibre - Pazapah x Cérébos
Gammes Cérébos Equilibre - Pazapah x Cérébos

La gamme complète Cérébos Équilibre 

On connaissait la gamme en cuisine avec les versions fin et gros, désormais Cérébos Équilibre s’invite à table avec un nouveau format adapté, au design élégant, tout en courbes. De quoi apporter cette pincée de sel qui fait toute la différence pour 

parfaire les salades, accommoder les frites selon sa convenance ou sublimer les légumes… Une alternative simple et facile pour savourer la vie et pour longtemps. 

Diminuer sa consommation de sodium sans rien changer à ses habitudes et sans aucune concession sur le goût des préparations. 

Cérébos Équilibre est une gamme complète qui comprend 4 formats : 2 formats en version fin (90g et 350g), un format gros grains et la nouveauté produit : la salière de table (170g). 

Gammes Cérébos Equilibre sel - Pazapah x Cérébos

Adopter de bons réflexes (en cuisine ou à table) 

Nous cuisinons désormais nos petits plats avec la gamme Cérébos Équilibre. Celle-ci propose plusieurs formats très pratiques, que l’on peut utiliser dans chacune de nos recettes. Si l’on trouve qu’un plat est fade lorsque l’on est à table, on y rajoute un peu de sel de la salière Cérébos Équilibre, on ne se pose plus de question et le goût ne change pas. On ne peut pas rêver mieux ! 

La gamme Équilibre Cérébos nous a vraiment permis d’adopter de bons réflexes et ainsi de faire plus attention à notre santé. 

Pâtes bolognaise sel - Pazapah x Cérébos

J’espère que cet article vous a plu et vous a fait réfléchir sur votre consommation de sel. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sous l’article ou à nous écrire sur Instagram. À très bientôt ! 

EBOOK
ABONNEZ-VOUS
PLUS D'ARTICLES​
NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez en exlu nos nouvelles recettes et nos bons plans !

INSTAGRAM @PAZAPAH
MENU
CONTACTEZ-NOUS

UNE QUESTION, UNE DEMANDE ?

Contactez-nous directement à l’adresse suivante :

LES GOURMANDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 PAZAPAH
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner à la boutique
Ajouter le code promo